facebook vimeo

Sans repère, ni amer

La simple évocation de certaines villes suffit souvent à localiser nos propres souvenirs.
Mais que se passe-t-il lorsque cette mémoire nous habite alors que nous n'avons jamais foulé ces lieux ?
Ces villes font-elles parties d'une mémoire collective, de la résultante d'un fantasme lié à la musicalité de leurs noms, ou du sentiment que certains artistes nous ont transmis à travers leurs disciplines ...
Songer à une ville dans laquelle je n'ai jamais mis les pieds, mais qui pourtant résonne comme une évidence magnétique, me pousse à aller goûter de sa réalité, et vérifier ainsi qu'elle correspond aux images que je percevais d'elle.

Première escale, Oostende ...

bullet hover email hover menu arrow